Logo YCM V6

news

21 October 2016

Pierre Casiraghi et son équipage à la rencontre des jeunes de la Section Sportive du Yacht Club de Monaco

De retour en Principauté de Monaco après une première saison sur le circuit international de GC32, catamaran à foils nouvelle génération, Pierre Casiraghi a souhaité organiser une rencontre entre une trentaine d’enfants de la Section Sportive et son équipage de marins très expérimentés. Un moment d’échange unique pour ces jeunes régatiers passionnés de voile. Était également présent, S.A.S. le Prince Albert II, Président du Y.C.M. qui est spontanément venu découvrir le bateau Malizia, pour la première fois, amarré devant le Yacht Club. « C’est un jour très heureux » a commenté Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M, « nous sommes en train d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la voile » a-t-il poursuivi avant de laisser la parole à Pierre Casiraghi. 

L’aventure GC32

Des premiers bords tirés sur un Hobie Cat, aux premières compétitions à la barre de Tuiga en passant par son expérience en Moth ou aux côtés de l’équipage de Giovanni Soldini, Pierre s’est livré au jeu des questions/réponses animé par les enfants eux-mêmes. Il a tout d’abord tenu à présenter un à un, les membres du team Malizia composé de Sébastien Col, Boris Herrmann, Richard Mason et d'Adam Piggott sans oublier la mascotte, Uma. Multiple fois détenteur de records autour du monde, tacticien à bord de deux défis de la Coupe de l’America, spécialiste du foil (…) leurs profils sont aussi divers que leurs compétences sont aiguisées.

« Le GC32 est un support qui donne des sensations très fortes » analyse le vice-président du Yacht Club. « Cela paraissait très difficile au début car je n’avais pas d’expérience dans le domaine mais j’ai toujours aimé les challenges. Cette année, il fallait apprendre, coller au plus près des meilleurs équipages présents » analyse le barreur. Objectif atteint puisque Maliziatermine 6e de la saison sur 11 inscrits au classement général final et comptabilise deux victoires de manche, trois manches de 2e et dix de 3e. Mais qu’on se le dise, le meilleur reste à venir avec en ligne de mire pour 2017 : un podium. Pour cela « il va falloir travailler les départs et la régularité dans les résultats » reconnait le skipper.  

Les enfants ont ensuite eu l’occasion de naviguer à tour de rôle sur le GC32. Un moment qui, sans aucun doute, restera longtemps gravé dans leur tête de jeunes régatiers.

Soif de régates pour préparer la prochaine saison

Pour préparer la saison 2017, Pierre Casiraghi a établi un calendrier chargé puisqu’il participera en novembre (11-13) et décembre (9-11), aux Monaco Sportsboat Winter Series. Cette série de compétitions rassemble le meilleur de la monotypie (J/70, Melges 20, M32, GC32) avec cette année, et pour la première fois, la participation de quatre GC32 alternant régates en flotte puis épreuves de match race.

Comme le soulignait son tacticien Sébastien Col, « il est important de se perfectionner sur différents supports. La polyvalence est essentielle pour progresser ». Aussi, Pierre naviguera cet hiver en Moth, un dériveur solitaire à foils avec pour objectif la constitution d’un team Malizia. 

Mais avant cela, Pierre s’envolera pour Malte, où il prendra le départ de la Rolex Middle Sea Race (22 au 29 octobre 2016) aux côtés de Giovanni Soldini sur son multi Maserati.

©2012/2018 YCM-Monaco Channel Retrouvez-nous sur www.yacht-club-monaco.com