Logo Institut audiovisuel de Monaco

news

11 October 2016

"La Vie de Château" : Les anecdotes

Nos anecdotes, relatives au film que nous vous proposons ce mardi 11 octobre, 20h30, au théâtre des variétés de Monaco : 

"La Vie de Château" de Jean-Paul Rappeneau

« La Vie de château » a reçu le prix Louis Delluc en 1965. Cette décision provoqua des remous au sein de la presse française, certains critiques considérant « Pierrot le fou » de Jean-Luc Godard (1965) comme bien supérieur. Il semble que le jury du prix ait voulu récompenser l’audace d’un film qui s’attaquait pour la première fois à un tabou du cinéma français : la Résistance pendant l’occupation allemande, en développant des situations relevant davantage du vaudeville que du drame.
À l’origine, le rôle de Marie était prévu pour Françoise Dorléac, dont l’énergie et le sens comique dans « L’Homme de Rio » de Philippe de Broca (1964) avait séduit le public. Pour des questions d’agenda, le rôle échut finalement à sa sœur Catherine Deneuve, dont la carrière avait été lancée quelques mois plus tôt par Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy (1964).  
En 1959, au cours d’un repérage avec Louis Malle en Bretagne, à la recherche d’extérieurs pour un film qui ne s’est jamais fait, Jean-Paul Rappeneau découvrit un magnifique domaine qui l’inspira pour l’écriture d’une comédie provinciale dont il rêvait d’assurer la mise en scène. Pendant les cinq années qui suivirent, il écrivit des scénarios et des dialogues pour d’autres : « Zazie dans le métro » et « Vie privée » (1960 et 1962) pour Louis Malle, « Le Combat dans l’île » d’Alain Cavalier (1962), « L’Homme de Rio » avec Jean-Paul Belmondo (1964). Tout en poursuivant son propre projet, baptisé « La Vie de château » auquel sont associés Alain Cavalier et Claude Sautet.

© 2012/2018 - Institut audiovisuel de Monaco - Monaco Channel