Logo Institut audiovisuel de Monaco

news

Le faux coupable
13 February 2017

"Le faux coupable" : les anecdotes

Nos anecdotes relatives au film d'Alfred Hitchcock, "Le Faux Coupable", que nous proposons aux amoureux du cinéma ce mardi 14 février ; à 20 h 30 ;  au Théâtre des Variétés de Monaco :
- Le film est inspiré d'un fait divers relaté par un article intitulé A Case of Identity paru le 29 juin 1953, dans Life Magazine. Il raconte l’histoire d’un contrebassiste de jazz, Manny Ballestrero, dont la vie ...bascule lorsqu’il est arrêté et accusé à tort pour le hold-up d’une compagnie d’assurance. Parallèlement aux déboires vécus par Many Ballestrero, le film raconte la descente aux enfers de son épouse Rose qui sombre dans une dépression dont elle ne se relèvera jamais totalement.
- Par souci de coller à l’aspect documentaire qu’il voulait donner à son film, Hitchcock alla jusqu’à tourner sur les sites même de l’histoire qui inspira "Le Faux coupable", notamment le Stork Club, boîte de nuit huppée de New York, qui ouvrit ses portes en 1929. Des personnalités issues du monde du spectacle et de la politique fréquentaient régulièrement cet établissement. C’était le cas de l’actrice Grace Kelly.

- Si le film est une réussite, c'est en raison de l'intensité de l'intrigue et de son caractère dramatique efficacement rendu à l'écran par le noir et blanc de la photographie, mais aussi de l'interprétation tout en nuances d'Henry Fonda, magistral de sobriété, sachant parfaitement traduire les émotions et les tourments de son personnage.
- Hitchcock confia le rôle de la femme de Manny Ballestrero à Vera Miles. Sa beauté le fascinait et il voyait en elle une nouvelle Grace Kelly. Avant Le Faux coupable, il l’avait fait tourner dans "Revenge", épisode de la série télévisée Alfred Hitchcock présente. Il lui avait réservé le rôle féminin principal de son film suivant, "Sueurs froides", mais Vera Miles tomba enceinte juste avant le tournage, ce qui mit le réalisateur dans une colère noire et l’obligea à lui trouver une remplaçante. Ce fut Kim Novak. Hitchcock lui en a tenu rigueur jusqu'à la fin de sa vie, même s'il lui donna l'occasion de tourner dans "Psychose", où elle tient le rôle de la sœur de Janet Leigh.

© 2012/2018 - Institut audiovisuel de Monaco - Monaco Channel