Logo Institut audiovisuel de Monaco

news

07 November 2016

"Les Sept Samouraïs" : Les anecdotes !

Nos anecdotes relatives au chef d’œuvre d'Akira Kurosawa, "Les Sept Samouraïs", dont nous vous proposons de découvrir la version longue (207 minutes) et restaurée ce mardi 8 novembre au Théâtre des Variétés : 

L'action du film se situe pendant la période dite de la « guerre des provinces » qui court de la fin du XVème siècle au début du XVIIème. C'est une époque qui attire tout particulièrement Kurosawa et qui servira de cadre à Le Château de l'araignée (1957), La Forteresse cachée (1958), Kagemusha (1980) ou encore Ran (1985).

Kurosawa et son chef décorateur n’ont pas tourné dans les studios de Tokyo, mais dans les montagnes. Cinq lieux ont été nécessaires à la construction du village. Les problèmes de transport, les caprices du temps, et le perfectionnisme du cinéaste, rendront le tournage très compliqué. Prévu sur soixante et onze jours, le tournage s’étalera sur presque un an. Deux incendies obligeront le cinéaste à refaire certains décors. La bataille finale nécessitera plus de sept camions citernes pour simuler la pluie. Au bord de la faillite, la Toho menacera même de stopper la production du film. Avec un budget final de cent millions de yens, soit environ deux millions de dollars, Sept samouraïs restera longtemps le film le plus cher du cinéma japonais. Record qui sera détrôné par Akira Kurosawa lui-même, en 1980, avec Kagemusha.

 

Pour les scènes de bataille dans la boue, Kurosawa a pu disposer de trois caméras fixes et une caméra mobile. Ce dispositif n’a pas été conçu comme une manière de se garantir contre des prises ratées mais plutôt comme une possibilité de multiplier les possibilités de montage pour imprimer au film style et rythme.

Les Sept samouraïs marque la septième collaboration d'Akira Kurosawa avec son acteur fétiche, Toshirô Mifune Parmi celles-ci : Le Duel silencieux (1949), Chien enragé (1949), Scandale (1950), Rashomon (1950), L’Idiot (19541 Au total, les deux hommes travailleront ensemble à seize reprises.

Sorti le 26 avril 1954 au Japon, Les Sept Samouraïs fut contre toute attente un immense succès. Jugé trop long, le film ne fut pourtant diffusé dans sa version complète que dans quelques grandes villes. À l’étranger le long métrage sera amputé de plus d’une heure. Ce qui ne l’empêchera pas d’obtenir le lion d’argent au Festival de Venise, et d’être nominé aux Oscars.

© 2012/2018 - Institut audiovisuel de Monaco - Monaco Channel